5.4 Ceinture noire (approfondissement)

Le contenu sur cette page est facultatif. La section Ceinture noire contient des études de cas supplémentaires, de l’information additionnelle, et des vidéos pertinents. Vous pouvez, par contre, choisir de continuer immédiatement à la page Conclusion pour compléter le module.

Étude de cas 2 – VIH et transfusion

Photo d'un sac de transfusion sanguine par intraveineuse.

Votre superviseur vient d’introduire un spéculum dans le vagin d’une jeune femme. On lui demande soudainement de sortir pour aller s’occuper d’une urgence. Il quitte la salle sur le champ, laissant le spéculum en place dans le vagin de la patiente, et vous demande de le suivre.

Question: Que faites-vous?


Étude de cas 3 – Intimité/confort de la patiente

Photo d'une femme laissé par elle-même dans la une chambre d'hôpital avec ses jambes écartés pour un examen vaginal.

Votre superviseur vient d’introduire un spéculum dans le vagin d’une jeune femme. On lui demande soudainement de sortir pour aller s’occuper d’une urgence. Il quitte la salle sur le champ, laissant le spéculum en place dans le vagin de la patiente, et vous demande de le suivre.

Question: Que faites-vous?


Principes directeurs d’une pratique éthique

  • Apprenez à connaître les patients et leurs communautés
  • De concert avec le personnel local, cherchez à créer des partenariats et des relations réciproques
  • Le professionnalisme—leadership et responsabilité—peut apporter un changement durable
  • Tentez toujours de mettre à profit les forces du patient – connaissez le milieu communautaire et tirez parti de ce qui fonctionne déjà

[Référence] Adapté du National Health and Medical Research Council de l’Australie, 2006.

L’étique et le point de départ de la relation entre le personnel et les patients

  • Dans les contextes humanitaires et les milieux aux ressources limitées, les dilemmes éthiques peuvent s’intensifier du fait de l’insécurité des lieux, de la médiocrité des soins, du mur des langues et des valeurs et perceptions culturelles différentes chez les patients, les collectivités et le personnel médical.
  • Quand le temps manque, quand le stress est intense et que les paramètres éthiques ne sont pas tout à fait maîtrisés, il peut être difficile de réfléchir à ces dilemmes. Cependant, le manque de réflexion peut être éprouvant pour les praticiens et nuire à la qualité des soins.
  • À Médecins Sans Frontières (MSF), la réflexion éthique joue un rôle de premier plan. L’organisme se sert de paramètres éthiques pour faciliter les décisions cliniques et les décisions concernant les programmes, de même que pour les délibérations sur la recherche opérationnelle.

Principes du professionnalisme

Question: Quels sont les grands principes du professionnalisme?

  • Bien-être des patients
  • Autonomie des patients
  • Justice sociale

Lire la transcription

Le professionnalisme médical est indissociable de cultures et de traditions nationales variées, mais concerne tous les professionnels de la santé, qui ont pour mission commune de guérir. En santé mondiale, ces professionnels doivent composer avec diverses forces politiques, judiciaires et commerciales qui peuvent jouer sur leur façon de soigner. Il se dégage néanmoins de leur travail de grandes interrogations sur le bien-être des patients et la justice sociale, et c’est sur cela que repose le professionnalisme médical.

Durée: 22 secondes

Qu’est-ce que le professionnalisme médical?

Graphique représentant les 7 aspects de l'engagement. Les aspects sont les suivants: 1. Connaissances scientifiques, 2. Sincérité avec les patients et confidentialité, 3. Responsabilités professionnelles, 4. Accroître l'accès à des soins de qualité, 5. Distribution équitable des ressources, 6. Maintenir des relations appropriées avec les patients, 7. Compétence professionnelle et apprentissage continu.

Étude de cas 2 – VIH et transfusion (revisité)

Lire la transcription

Le VIH peut se transmettre facilement par des transfusions sanguines. Le dépistage du VIH dans tout produit sanguin est une norme de diligence importante qui est respectée à l’échelle mondiale. Dans ce cas-ci, le chirurgien vous demande de donner du sang en vue d’une transfusion. Dans bien des pays où les ressources sont limitées, les professionnels de la santé donnent couramment du sang pour des transfusions d’urgence. Quoi qu’il en soit, il est absolument essentiel de soumettre la transfusion aux vérifications d’usage : VIH, hépatite, typage et épreuve de compatibilité croisée. Il en va de la sécurité du patient et de la protection du professionnel si celui-ci devait être accusé de faute professionnelle.


Durée : 39 secondes

Étude de cas 3 – Intimité/confort de la patiente (revisité)

Lire la transcription

Bonjour. Je m’appelle Patricia Topp et je suis infirmière praticienne spécialisée en santé des réfugiés. Une grande partie du professionnalisme consiste à respecter la dignité du patient. Il n’est cependant pas toujours facile d’assurer l’intimité et le confort du patient dans un contexte où les ressources sont limitées. Dans ce scénario, on pourrait peut-être faire preuve de professionnalisme en retirant le spéculum et en veillant à ce que la patiente soit bien couverte avant d’aller s’occuper de l’urgence. Mais il est probablement mieux de simplement apporter un soutien à la patiente et d’éviter de soulever la question avec le médecin traitant, à moins que vous occupiez déjà un poste à long terme dans cet hôpital.


Durée : 40 secondes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *