4.1 Objectifs

Objectifs

Dans le cadre de ce module, vous pourrez :

  • Comprendre l’importance de la promotion de la santé pour favoriser la santé et le bien-être des réfugiés et d’autres populations vulnérables
  • Découvrir les compétences et les défis du « promoteur de la santé » ici comme à l’étranger
  • Voir combien il peut être exigeant et gratifiant à la fois de faire carrière en santé mondiale

Vidéo d’introduction

Lire la transcription

Dobrý den! Je m’appelle David Ponka et je suis médecin-enseignant en médecine familiale à l’Université d’Ottawa. C’est au début de ma carrière que j’ai décidé de me spécialiser en santé mondiale, après avoir fait un stage au choix au Népal pendant mes études en médecine. Je me souviens d’avoir vu tant de souffrance et d’injustice et de m’être promis de faire quelque chose pour que ça change. Mon rêve ne s’est pas beaucoup réalisé pendant ma résidence, qui était plutôt intense, mais une fois celle-ci terminée, j’ai pu commencer à le concrétiser en travaillant pendant plusieurs années dans une réserve des Premières Nations dans le Nord de l’Ontario. Cela m’a fait voir encore plus clairement que l’équité sociale et l’équité en matière de santé sont le principal déterminant social de la santé. Par la suite, j’ai pu le constater à maintes autres reprises en oeuvrant auprès de groupes marginalisés sur différents continents : avec Médecins Sans Frontières au Tchad au plus fort de la crise au Darfour, dans des cliniques de soins de santé primaires pour des populations rurales et indigènes au Bénin et au Panama, et dans la Cité Soleil, le pire bidonville de Port-au-Prince, après le séisme qui a frappé Haïti.

Je me réjouis à l’idée de commencer à explorer certains des dilemmes que ce genre de situation provoque chez les médecins, de même que les compétences et les attitudes qu’il faut pour que nos interventions aient un impact. Nazdar!


Durée: 1 minute 23 secondes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *