4.4 Ceinture noire (approfondissement)

Le contenu sur cette page est facultatif. La section Ceinture noire contient des études de cas supplémentaires, de l’information additionnelle, et des vidéos pertinents. Vous pouvez, par contre, choisir de continuer immédiatement à la page Conclusion pour compléter le module.

Étude de cas 2 – Tremblement de terre

Photo d'une fille qui transporte un gros contenant d'eau après le désastreux tremblement de terre à Haïti.
Crédit photo: Croix-Rouge, Haïti

Haïti est ravagée par un séisme. Vous avez une forte envie d’aller donner un coup de main là-bas, mais ici, vos listes d’attente sont longues de plusieurs semaines et vos collègues comptent sur vous.

Question 1: Comment gérez-vous l’élan qui vous pousse à aller aider en Haïti, surtout par rapport aux responsabilités professionnelles que vous avez ici?

Une fois rentré au pays, vous avez l’impression étrange que vos amis et patients ne comptent plus autant qu’avant. Vous remarquez que les corps flottants, les maux de gorge et les ongles incarnés ne suscitent plus en vous le même intérêt ni autant de compassion qu’auparavant.

Question 2: Comment assurez-vous l’équilibre et la promotion de la santé pour tous, en dépit de cadres de référence aussi disparates?

Contexte historique de la promotion de la santé

1946-1948 : Après le pire génocide de l’histoire, l’ONU, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) voient le jour et la Déclaration universelle des droits de l’homme est adoptée :

« Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l’alimentation, l’habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires »

Mortalité infantile

La carte du monde, modifiée pour mettre à l'évidence les pays avec les plus haut taux de mortalité infantile. Il s'agit des pays de l'Afrique et su Moyen-Orient.
Crédit dessin: www.worldmapper.org

« Si nous sommes l’avenir et que nous sommes en train de mourir, il n’y a plus d’avenir. » Mary Phiri, 2001

Societal Health Inequities

  • Nous savons que la santé d’une société s’améliore lorsque les inégalités dans cette société sont éliminées
  • C’est pourquoi bien des organismes du milieu de la santé se sont fixés comme priorité de faire disparaître les inégalités en matière de santé
  • En voici un bel exemple : http://vimeo.com/11930805
  • Des actes de justice dans le cadre de grandes injustices
    À lire : http://www.cmaj.ca/cgi/reprint/177/5/449
    Trois docteurs s'occupent d'un bébé malade.
    Crédit photo: David Ponka, Médecins sans frontières

Étude de cas 1 – Sans voix (revisité)

Lire la transcription

Nous devons écouter le défenseur en nous qui s’indigne lorsque des patients, comme cette réfugiée en salle d’urgence, ne reçoivent pas les services auxquels ils ont droit ou sont victimes de discrimination à cause de leur langue, de leurs origines sociales ou même de leur maladie. Il y a bien des façons d’intervenir pour que le milieu de la santé offre des soins plus accessibles et de meilleure qualité : promouvoir le recours à des services d’interprétation, impliquer les patients et les collectivités négligées au moment de créer des modèles d’éducation et d’autogestion de la santé et appuyer la formation qui rend le personnel de la santé capable d’assurer de bons soins. Les professionnels de la santé doivent certainement être plus à l’écoute de leurs instincts défenseurs auprès des plus démunis, mais sans oublier que le risque d’épuisement est élevé dans les milieux où les ressources sont limitées. Souvent, il faut trouver d’autres façons de s’impliquer, tracer sa propre voie et faire preuve de souplesse. Cela dit, il ne faut pas sous-estimer la valeur de toute intervention, si petite soit-elle, comme écrire à son député au sujet d’une question qui nous tient à cœur. On ne doit jamais sous-estimer le pouvoir de quelques personnes résolues à faire changer les choses.


Durée: 1 minute 19 secondes

Promoteur de la santé – Niveaux d’implication4

Ce graphique n'a pas été traduit.
Pottie K., Redwood-Campbell L., Rouleau K., Ouellette V., Lemire F. « Degrés d’engagement : Les médecins de famille et la santé mondiale », Can Fam Physician 2007, vol. 53, no 11, p. 1866-1870 http://www.cfp.ca/content/53/11/1866/F2.expansion.html

Étude de cas 2 – Tremblement de terre (revisité)

Family Medicine Fellow

Lire la transcription

Bonjour, je suis la Dre Christine Sanders, la première boursière en santé mondiale et médecine familiale à l’Université d’Ottawa. Je me suis souvent sentie déchirée entre mon désir de travailler à l’étranger et la nécessité de poursuivre ma vie ici. Jusqu’à maintenant, j’ai réussi à garder l’équilibre en faisant des compromis : participer à des missions de courte durée, appuyer la formation en santé mondiale donnée ici, poursuivre un mentorat continu et voir à long terme mon plan de carrière en santé mondiale. Le séisme en Haïti est un exemple de travail que je dois être disposée à réaliser, mais à l’heure actuelle, je ne suis pas en mesure de participer à ce projet.


Duration: 37 seconds

Infirmière praticienne

Lire la transcription

Bonjour, je m’appelle Heather Thomson. En tant qu’infirmière praticienne, j’ai œuvré dans des refuges au Canada et auprès de réfugiés à l’étranger avec MSF. Travailler avec des populations vulnérables et des organisations internationales est vraiment un privilège, mais ce n’est pas toujours facile de garder une vision positive face aux nombreuses injustices dont je suis témoin pendant mes voyages. Lorsque je rentre au Canada, je trouve qu’il est plus facile de me réadapter lorsque je m’occupe de ma santé, lorsque je cherche des occasions de travailler auprès de personnes vulnérables ici et lorsque je maintiens un réseau d’amis qui ont la justice sociale à cœur.


Duration: 33 seconds

Promoteur de la santé

Lire la transcription

Bonjour. Je suis Jeff Turnbull, spécialiste en médecine interne dans les quartiers défavorisés, président de l’Association médicale canadienne et promoteur de la santé. C’est en assurant un bon équilibre dans ma vie que j’ai réussi à dédier ma carrière à la justice sociale. Par équilibre, j’entends œuvrer auprès de personnes itinérantes, être un mentor pour des étudiants, aider à mettre en place des réseaux de santé au Bangladesh et m’occuper des animaux dans ma ferme près d’Ottawa. J’encourage chacune et chacun de vous à chercher l’équilibre dans votre vie et à poursuivre vos passions.


Duration: 38 seconds

Promoteur de la santé – de bons modèles

La couverture du livre "An Imperfect Offering".

  • James Orbinski est un médecin canadien qui a accepté le prix Nobel de la paix au nom de Médecins Sans Frontières en 1999.
  • On l’a vu, aussi, dans le film Triage : le dilemme humanitaire du Dr James Orbinski, où il explore les nuances morales auxquelles tout professionnel de la santé est confronté lorsqu’il œuvre dans une situation extrêmement grave comme le génocide au Rwanda.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *